Les enseignements

Les parcours de cette mention:
GENIE DE L’ENVIRONNEMENT III (GEN III)

C

Voir les Unités d'enseignement
INDUSTRIES ALIMENTAIRES ET BIOTECHNOLOGIQUES III (IAB III)

B

Voir les Unités d'enseignement
ANALYSES BIOLOGIQUES ET BIOCHIMIQUES III (ABB III)

A

Voir les Unités d'enseignement
GENIE DE L’ENVIRONNEMENT II (GEN II)

Le génie de l’environnement est le secteur ayant trait aux technologies de l’environnement tant dans le domaine de l’analyse et des mesures des pollutions que dans le domaine des technologies de traitement des pollutions. Le technicien supérieur en environnement traite les problèmes techniques rencontrés dans deux domaines principaux : la physico-chimie et la biologie des milieux ; pollutions de l’air, des eaux et des sols, gestion des déchets et l’analyse des systèmes vivants et leurs interactions avec les milieux naturels ou modifiés ; écosystèmes urbains, industriels, ruraux.  Il définit des échantillonnages, pratique des relevés et analyse les prélèvements afin d’évaluer la qualité de l’eau (vérification de la composition chimique et bactériologique de l’eau…), de l’air, des sols. Ses comptes-rendus d’expérience permettent de déterminer les origines des pollutions physico-chimiques et biologiques des milieux et d’étudier leurs impacts sur l’environnement. Enfin, il met en œuvre les techniques de prévention et de traitements des pollutions.

Voir les Unités d'enseignement
INDUSTRIES ALIMENTAIRES ET BIOTECHNOLOGIQUES II (IAB II)

Le technicien supérieur en industries alimentaires et biotechnologiques exerce son activité dans les domaines de la production, du contrôle et en recherche et développement. En production, il met en œuvre et contrôle les opérations de transformation ou de fabrication des produits alimentaires ou biologiques. Il gère et planifie l’ensemble des moyens humains et matériel dans un contexte d’hygiène et de sécurité. Il surveille la qualité des matières premières et des produits tout au long des transformations. Il définit de nouveaux équipements ou procédés pour optimiser le processus de qualité des produits. Il participe également à la formulation et à l’élaboration de nouveaux produits. Il peut également prendre en charge ou participer à la démarche qualité de l’entreprise (animation, certification ISO, formation, audit…). En laboratoires de recherche et développement, il participe à la mise au point et à l’optimisation des procédés, matériels et produits nouveaux. En laboratoires de contrôle-qualité, (public ou privé) il met en œuvre les techniques analytiques microbiologiques, biochimiques, sensorielles et physicochimiques afin de s’assurer de la qualité et conformité des produits dans un contexte normatif (accréditation…).

Voir les Unités d'enseignement
ANALYSES BIOLOGIQUES ET BIOCHIMIQUES II ( ABB II)

Le programme de Génie Biologique a pour objectif de former des techniciens supérieurs ayant un large spectre de connaissances et de compétences en biologie leur permettant de trouver un emploi dans des secteurs variés : agricole, biomédical, diététique, pharmaceutique, agronomique, agroalimentaire, biotechnologique, bioinformatique, environnement, etc. où ils peuvent exercer différentes activités : production, analyse et contrôle, recherche et développement, management, alimentation humaine, etc.

Voir les Unités d'enseignement
Génie Biologique 1 (GBIO1)

La formation donnée au niveau 1 de la mention Génie Informatique vise à donner à l’étudiant les outils et les principes de bases de de l’informaticien. Cela inclus les humanités et les fondamentaux de la programmation.

 

Voir les Unités d'enseignement
Génie Alimentaire et Contrôle de Qualité II (GACQ2)

La formation donnée au niveau 2 de la mention Génie Informatique vient approfondir les bases acquises par l’étudiant, à travers des activités de TP intenses tant en programmation qu’en administration réseau.

Dans les deux niveaux, les travaux dirigés sont organisés en groupes de 32 étudiants au maximum. La taille des groupes de travaux pratiques correspond à la moitié de celles des travaux dirigés. Toutefois, certains TD ou TP peuvent notamment pour des raisons de sécurité comporter des effectifs plus restreints.

Voir les Unités d'enseignement
Génie Alimentaire et Contrôle de Qualité III (GACQ3)

Dans le parcours Génie Logiciel, la formation est centrée sur la conception, modélisation et le développement de logiciels  portables et facilement maintenables.

Voir les Unités d'enseignement